CHRONIQUE / SUZANNE POUR ALLFORKIDS.BE
ENFANTS ET CHIENS : AMIS POUR LA VIE …..
Partager :
La présence d’un chien est extrêmement bénéfique pour l’enfant qui vit à son contact. Tout le monde le sait mais j’ai trouvé que c’était un sujet qui méritait qu’on en reparle aujourd’hui un peu plus en détails.

1) Bien évidemment, un chien est un merveilleux compagnon de jeux.

2) Mais le chien est aussi et surtout un compagnon bienveillant à qui l enfant va pouvoir tout raconter, à qui il va pouvoir confier ses secrets les plus intimes sans crainte d’être trahi ou jugé.

L’animal accepte l’enfant comme il est, il l’accueille avec enthousiasme, avec chaleur, avec joie et exaltation, quoi qu’il ait fait (même s’il a eu des mauvais résultats scolaires). Il lui réchauffe, ainsi, son petit cœur dans les moments difficiles de sa petite enfance, sans le juger.

C’est une union parfaite car un chien est toujours de très bonne humeur dans le sillage de son petit maître qui, à son tour, le sécurise. C’est une relation gagnant – gagnant.

A de très rares exceptions, tous les chiens aiment les enfants. Les chiens doivent sentir une forme de pureté, de simplicité et d’angélisme qu’ils reconnaissent et apprécient.

Le chien est, donc, un allié précieux auprès de qui l’enfant trouve toujours le réconfort et la douceur qu’il a impérativement besoin pour grandir harmonieusement, dans un espace de sécurité et d’acceptation.

Et pour les enfants qui, pour telle ou telle raison, manqueraient de câlins de leurs parents, le chien va, ainsi, partiellement compenser ce manque.

3) Le chien donne à l’enfant le sentiment d’être utile et apprécié.
On pourrait résumer cela en quelques mots « IL M’AIME COMME JE SUIS ». Il y a un dicton chez les adultes qui dit quelque chose comme « j’aimerais que mon mari m’aime et me regarde comme mon chien ».

Tout est dit dans ces quelques mots. Un chien aime totalement et inconditionnellement son maître.


4) Le chien va permettre à l’enfant d’apprendre à communiquer avec les autres. En communiquant avec un chien, c’est à dire, un membre d’une autre espèce animale, l’enfant est amené à prendre conscience des différences entre les êtres vivants. Il va devoir apprendre à moduler ses réactions, à s’adapter à l’autre, à comprendre qu’il n’est pas le seul à décider et qu’on ne peut pas tout imposer aux autres, au risque d’être puni ( dans ce cas ci, être mordu ).

Cet apprentissage, ses expériences relationnelles intimes avec son chien vont l’aider à développer des relations équilibrées, dans le respect et avec les autres en général et, en particulier, avec les autres enfants.


5) Un chien est pour l’enfant un sujet d’occupation mais aussi de responsabilité car il faut s’occuper de lui. C’est un être vivant et non une peluche. Il faut le nourrir, le laver, le sortir régulièrement, le câliner quand il est malade, lui donner de l’affection, bref, assumer le bien être d’un autre que soi. C’est un beau terrain d’expérimentation de la notion de responsabilité





Acquérir un animal cela concerne les parents aussi.

Un enfant ne peux pas être seul responsable du chien. Il serait utopique de penser que l’enfant peux les assumer tous tout seul. Les parents doivent être bien conscients que ce sont eux les véritables responsables de l’animal.

Cela dit, un chien peut être un lubrifiant efficace dans les relations intra familiales, surtout quand elles sont tendues. Le chien contribuera, en général, à diminuer le niveau de tension qui pourrait surgir au sein de la famille. La bienveillance de tous envers l’animal va générer de la douceur, de la légèreté dans la maison ; ce qui pourra parfois « briser la glace » et permettre la reprise d’échange d’une manière moins stressée et stressante, plus chaleureuse. Grâce et autour du chien, focus positif et tendre pour tous, un terrain de communication plus paisible peut naître et permettre l’ouverture, au sein de la famille de discussions sur des sujets importants ou plus sensibles sans agressivité (du moment que tous aiment le chien).


Quand adopter un chien :

Il est préférable d’adopter un chien après que vous ayez eu vos enfants. Le chien n’aura pas l’impression d’être envahi sur son territoire.

Les dangers d’un chien ?

Un chien peut mordre. De ce fait il est important d’éduquer votre enfant à respecter le chien, à ne pas le frapper, à pas mettre ses doigts dans les yeux, à pas tirer sa queue ou arracher ses poils,

Il est du devoir aux parents d’expliquer tout cela aux enfants (les petits)
Exemple : dès son plus jeune âge permettre à l’enfant de mettre sa main dans la gamelle du chien afin que le chien ne le morde pas quand il mettra celle-ci dans celle-ci pour jouer !

Certains enfants peuvent être allergiques aux chiens mais c’est pas très fréquent cela concerne plus souvent le chat.

Les chiens considérés comme dangereux ( pit bull, rodweiler, etc ) ne sont pas conseillés même prohibé. Certes ils peuvent être très doux avec leurs maîtres mais on ne sait jamais ce qu’ils ont dans leur tête et ce sont, quand même, des tueurs et amateurs de sang. A éviter donc, surtout quand on a des tout petits enfants.

L’adoption ou l’achat d’un chien : un acte réfléchi :

On n’adopte pas un chien comme on achète une paire de chaussures.
Acquérir un chien est un acte réfléchi, à discuter en famille.
(Qui le sortira qu’il vente, qu’il neige etc … qui le lavera, qui lui donnera à manger, qui l’éduquera etc etc

Acquérir un chien cela coûte cher : vermifuger, sa nourriture, les vaccins, divers accessoires ses jouets, frais imprévus de vétérinaire.

Où acheter un chien ?

De préférences chez de petits élevages avec connaissances des antécédents familiaux ou des chenils que l’on vous recommanderai.
Attention : importations de chiens étrangers très souvent malades (Animal Express)

Les refuges : beaucoup de chiens sont abandonnés chaque année car l’achat de l’animal n’a pas été un acte réfléchi, on a acheté un chien comme on achèterai un jouet …..
Le seul inconvénient est que l’on ne connais pas l’origine de l’animal car il est souvent adulte lorsqu’il est abandonné. A-t-il été battu ? donc il pourrait mordre par peur ou avoir des réactions anormales et imprévisibles


Conclusion


Le chien est certes une charge supplémentaire pour les parents. C’est presque un enfant à charge en plus mais il apporte tant de bien-être tant pour les enfants que pour les parents qu’il mérite qu’on s’y intéresse de très près.

Suzanne, maman de 5 enfants, et 3 petits-enfants et demi
Votre avis
Informations
  SUZANNE POUR ALLFORKIDS.BE

 
Les news
VOYAGES VOYAGES : LA PALMYRE ATLANTIQUE EN CHARENTE MARITIME
 
Si il y a un endroit où il faut aller en vacances avec vos kids c’est bien là d’...
Voir
CHRONIQUE: BILLET- L'IMPORTANCE DE BIEN NOURRIR SES ENFANTS
 
Hippocrate ne disait il pas déjà : +/- 400 avant JC ? : « Toutes les maladies d...
Voir
MAGICIEN: TRUCABRAC
 
Daniel Adrian, magicien professionel présente son spectacle « Trucabrac » Dur...
Voir
CHRONIQUE D'UNE ACTIVITE: HISTOIRE EN BRIQUES
 
Je vous avoue que j'étais très emballée à l'idée d'aller voir cette exposition à...
Voir
ORGANISATRICE D'ANNIFS REUSSIS: FETES VOS JEUX OU UN ANNIF AU TOP
 
Que ce soit un anniversaire sur mesure, ou un de nos best sellers ... Quoi vous ...
Voir
   
Service clientèle : +32 (0) 477 813 072 - info@allforkids.be - Conditions générales
Copyright © 2017 AllForKids by Yoorlink